¿Qué es AVAATE? | Contacto | RSS 2.0 | Mapa del sitio | | | Buscar

Asociación Vallisoletana de Afectad@s por las Antenas de Telecomunicaciones - AVAATE

Portada del sitio > Prensa > Le téléphone portable est-il dangereux pour la santé ?

Le Figaro, 9/2/08

Le téléphone portable est-il dangereux pour la santé ?

Domingo 10 de febrero de 2008 · 2302 lecturas

Le téléphone portable est-il dangereux pour la santé ?

V.F. (lefigaro.fr) avec Le Parisien.
09/02/2008 | Mise jour : 11:10 | Commentaires 53 .

Delort/Le Figaro.
Une étude scientifique réalisée sur des plants de tomates montre que les ondes des téléphones mobiles ont un effet néfaste.
Certes, l’expérience a été menée sur des tomates. Mais ses conclusions ont de quoi réveiller les inquiétudes liées l’usage du téléphone portable par les tres humains. Cette étude réalisée par une équipe de chercheurs de l’université de Clermont-Ferrand montre qu’aprs seulement dix minutes d’exposition aux ondes électromagnétiques d’un téléphone portable, les tomates sécrtent une molécule du stress bien connue des biologistes, et qui n’apparat que lorsque les végétaux sont abmés.

D’aprs Le Parisien qui révle l’information samedi matin, ces conclusions négatives s’ajoutent une série de publications, parues ces six derniers mois, qui épinglent l’impact néfaste du portable sur la santé : cancers du cerveau, des glandes salivaires, du nerf auditif, risque d’infertilité.

Si cette expérience a été réalisée sur des végétaux, les conclusions de la premire étude internationale de grande ampleur menée sur l’homme devraient voir le jour d’ici quelques semaines. Baptisée Interphone , cette recherche regroupe les données de treize pays et vise établir les relations qui existent entre l’usage du téléphone mobile et les tumeurs de la tte.

La France compte pas moins de 48 millions d’abonnés un opérateur de téléphonie mobile. Pour la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, des rgles de bonne utilisation s’imposent, en particulier pour les enfants. Il faut utiliser le mobile d’une manire raisonnable , a-t-elle jugé. Et de préciser : Mon but n’est pas d’interdire ou de diaboliser le mobile qui constitue, par ailleurs, un véritable progrs technologique .

L’expérience sur les tomates, menée par une équipe trs sérieuse, ne permet pas de conclure que le mobile est dangereux pour la santé, mais simplement qu’il n’est pas neutre. Et qu’en attendant de plus amples études, notamment sur l’homme, le principe de précaution s’impose , ajoute Franoise Boudin, directrice de la Fondation Santé et Radiofréquences, une association reconnue d’utilité publique.

Ver la noticia original AQUÍ

Si quieres hacernos un comentario, por favor escribe un CORREO a avaate@avaate.org o utiliza este FORMULARIO DE CONTACTO. Muchas gracias.


Enviar un mensaje