¿Qué es AVAATE? | Contacto | RSS 2.0 | Mapa del sitio | | | Buscar

Asociación Vallisoletana de Afectad@s por las Antenas de Telecomunicaciones - AVAATE

Portada del sitio > Prensa > Saint-Jean-de-Luz: Acotz refuse l’antenne de téléphonie mobile.Des riverains (...)

Saint-Jean-de-Luz: Acotz refuse l’antenne de téléphonie mobile.Des riverains bloquent depuis hier le chantier et mettent en avant les risques sanitaires liés ces antennes

Viernes 11 de abril de 2008 · 1829 lecturas

Acotz refuse l’antenne de téléphonie mobile.Des riverains bloquent depuis hier le chantier et mettent en avant les risques sanitaires liés ces antennes

Des riverains du quartier Acotz Saint-Jean-de-Luz ont bloqué hier toute la journée le chantier d’installation d’une antenne relais de téléphonie mobile. Ceux-ci sont en colre et ont créé une association, "Acotz en alerte", affiliée au réseau "Robin des Toits", qui se bat dans l’hexagone contre l’installation d’antennes. Ils ont appris la mise en service de l’antenne, le 20 mars dernier, en constatant l’installation des premiers poteaux. Ils ont envoyé, la semaine dernire, une lettre au maire de Saint-Jean-de-Luz, Peyuco Duhart, dans laquelle ils lui demandent de suspendre les travaux. Hier matin, les travaux d’installation ont continué, alors qu’il avait été dit aux riverains que ceux-ci ne commenceraient qu’en mai. Immédiatement, ils se sont mobilisés sur le site. L’antenne est montée par les réseaux de téléphonie SFR et Orange et devrait tre mise en service début mai. Les riverains contestent cette installation sur le plan paysager, alors que les premires maisons sont 30 m.

Etudes internationales

Sur le plan sanitaire, les riverains s’appuient sur plusieurs études internationales pour refuser cette antenne. En effet, une simple visite sur le site de l’association Robin des Toits (www.robindestoits.org) permet d’appréhender l’ampleur du problme. Le rapport BioInitiative Working Group, réalisé en aot 2007, réunit sur 600 pages un récapitulatif de 1500 travaux publiés dans des revues scientifiques. Il a été réalisé par des scientifiques, médecins, et chercheurs indépendants, experts en champs électromagnétiques. Ses conclusions sont sans équivoque sur les émissions TTM (Type téléphonie mobile), regroupant la téléphonie mobile, le Wifi ; Wimax, UMTS ou Blue Tooth. Des preuves de leur toxicité seraient apportées : effets génétiques des émissions sur les gnes et les protéines, effets génotoxiques avec des altérations irréversibles de l’ADN, déclenchement des protéines de stress, perturbation du systme immunitaire, effets neurologiques, développement de tumeurs du cerveau, de cancers infantiles, de cancers du sein etc. Récemment, l’Université de Clermont-Ferrand, des chercheurs ont prouvé, en aspergeant des tomates d’ondes électromagnétiques, que celles-ci régissaient en produisant une protéine de stress. L’enqute Interphone, réalisée en 2007 dans 13 pays européens pointait chez les accros du mobile un risque deux fois plus élevé de cancer du cerveau. L’OMS concluait lui aussi un lien de cause effet dans les cancers des glandes salivaires. Des dizaines d’autres enqutes menées par des sommités scientifiques qui paraissent toutes plus rigoureuses les unes que les autres, vont dans le mme sens.
Robin des Toits précise qu’il existe une solution technique qui permettrait "de rendre compatible la téléphonie et la santé publique", en posant un seuil maximal d’exposition du public 0,6V/m, une expérience réalisée avec succs Valencia en Catalogne.

Procédures

De plus, les procédures légales n’auraient pas été respectées, puisqu’avant toute installation ou modification d’installation, une réunion de la population doit tre obligatoire et contradictoire. Les dossiers doivent comporter antenne par antenne, la fréquence et la puissance nominale. Les riverains d’Acotz, qui bloquent encore aujourd’hui le chantier, doivent rencontrer ce soir 18h30 la mairie de St-Jean-de-Luz de laquelle ils esprent bien voir annuler l’autorisation de construction de cette antenne relais.

Ver la noticia original AQUÍ

Si quieres hacernos un comentario, por favor escribe un CORREO a avaate@avaate.org o utiliza este FORMULARIO DE CONTACTO. Muchas gracias.


Enviar un mensaje