¿Qué es AVAATE? | Contacto | RSS 2.0 | Mapa del sitio | | | Buscar

Asociación Vallisoletana de Afectad@s por las Antenas de Telecomunicaciones - AVAATE

Portada del sitio > Documentos > Carta abierta de los médicos alemanes al Primer Ministro de Baviera

Carta abierta de los médicos alemanes al Primer Ministro de Baviera

Domingo 20 de noviembre de 2005

Lettre ouverte de médecins allemands au Premier Ministre de Bavire, au sujet des découvertes alarmantes que ceux-ci ont faites sur leurs patients exposés aux hautes fréquences pulsées des champs électromagnétiques.

Dr Edmund Stoiber
State Chancelry
PO Box 220011
80535 Mnich

Bamberg, le 10 juillet 2005

Lettre ouverte Edmund Stoiber, Premier Ministre de Bavire, Allemagne

Urgents soupons de dommages sérieux la santé par les hautes fréquences pulsées des champs électromagnétiques (station de base de téléphonie mobile, téléphone DECT, W-LAN, Bluetooth, etc.) des niveaux au-dessous des recommandations d’exposition.

Monsieur le Premier Ministre,

Permettez-moi de vous écrire au nom de nombreux médecins.

Depuis huit mois, des médecins dans l’Oberfranken ainsi que d’autres régions ont fait des observations extrmement inquiétantes sur des patients qui vivent dans le voisinage des stations de base de téléphonie mobile. Aprs les suspicions initiales aux emplacements tels que Forcheim, Hirschaid, Walsdorf, Memmelsdorf et Bamberg, des mesures d’expertise ont été faites sur 356 résidents dans 40 sites, tous dans l’Oberfranken. Dans l’intervalle, 64 médecins de Hof, 30 de Lichtenfels, 61 de Coburg, 20 de Bayreuth et alentours ont ajouté leur nom l’appel de Bamberg.

Le résultat de ces découvertes médicales est le suivant :

Beaucoup de gens sont devenus malades avec une combinaison de symptmes caractéristiques, lesquels sont nouveaux pour nous, en tant que médecins, des niveaux bien en dessous des limites recommandées, lesquelles s’appliquent seulement aux effets thermiques. Les résidents dans le voisinage des mts d’antennes ont un ou plusieurs des symptmes suivants :

Troubles du sommeil, fatigabilité, maux de tte, insomnies, léthargie, irritabilité, incapacité se concentrer, pertes de mémoire, difficulté trouver les mots, tendance dépressive, bourdonnements d’oreille, affaiblissement de l’audition, vertiges, saignement de nez, troubles de la vison, infections fréquentes, sinusite, douleurs articulaires et musculaires, sentiments de surdité, palpitations, augmentation de la pression sanguine, troubles hormonaux, prise de poids, perte de cheveux, sueurs nocturnes, nausées.

Les déclarations suivantes ont renforcé nos suspicions:

Fréquemment, beaucoup de patients commencent présenter ces symptmes alors qu’ils deviennent riverains d’une station de base.
Plusieurs patients ont reporté une récupération rapide quand ils ne sont plus exposés (par un changement d’emplacement temporaire, suppression de la source, blindage, déconnexion).
Aprs le changement d’emplacement, les médecins ont prouvé pendant la réexamination de leurs patients, entre autres choses, que la pression sanguine, le rythme du cur, les troubles hormonaux, les troubles de la vue, les symptmes neurologiques et le profil sanguin étaient revenus l’état normal.
Plusieurs médecins de famille ont supprimé leur téléphone DECT au cours des derniers mois et ont ensuite été exempts, entre autres choses, de maux de tte, troubles de la concentration, vertiges, insomnies, tinnitus et troubles du sommeil.
Par conséquent, nous avons demandé aux autorités responsables (l’Office fédéral de protection des radiations (BfS), le Ministre fédéral de l’environnement, la Sreté nucléaire et de conservation, les membres de la Commission de protection des radiations (SSK) et l’OMS) d’organiser des expertises locales sur la santé. Malgré la gravité, l’anxiété médicale, toutes les autorités ont refusé d’examiner ( un certain point) les conditions intolérables d’existence de ceux qui vivent proximité des antennes.

Aucun examen officiel de santé n’a été fait sur aucune station de base en Allemagne !

Le SSK et le BfS n’ont, ce jour, aucune connaissance concernant les effets long terme sur les résidents vivant proximité des antennes. Sur le plan médical, c’est inacceptable.

En conséquence, je m’en remets vous pour vous demander assistance pour nos patients qui n’ont pas d’autre moyen de recours. Nous autres, médecins d’Oberfranken, sommes prts aider. Nous vous pressons d’arranger immédiatement des examens locaux sur la santé parmi les gens vivant proximité des stations de base sur des lieux en Bavire. Notre préoccupation est qu’il ne s’agisse pas de cas isolés, mais qu’un désastre médical se propage sur toute la population. Pour enquter sur nos inquiétudes, il doit aussi tre possible de déconnecter les émetteurs. Du point de vue médical, nous voyons une situation d’urgence qui requiert une action rapide de tous les moyens politiques.

Je vous supplie de réagir afin d’éviter des dommages la santé parmi les nombreux enfants, adolescents et adultes.

Bien Vous,

Dr Cornelia Waldmann Selsam
Karl-May-Str. 48
96049 Bamberg


ARA - Association Romande pour la non-prolifération d’Antennes de téléphonie mobile
Case postale 17
1454 L’Auberson

Apoyo económico